Posez nous votre question

 

La symphyse pubienne représente le lieu d’insertion des muscles adducteurs. Ils forment un triangle à la face interne de la cuisse. Trois zones ou couches les composent :

Supérieure : avec le muscle pectiné, le moyen adducteur et le droit interne ; ils s’insèrent au bord inférieur du pubis.

Moyenne : avec le petit adducteur qui s’attache sur la branche supérieur du pubis.

Profonde : constituée par le grand adducteur qui naît plus en arrière sur la branche ischio-pubienne.

 

  

Muscles abdominaux 

Ils sont formés avec le grand droit, le petit oblique, le grand oblique, le fascia trasversali et le transverse. Il existe dans cet ensemble de muscles abdominaux des orifices et anneaux dont l’anneau inguinal qui est compris entre deux faisceaux du grand oblique représentant une zone de faiblesse musculaire provoquant l’origine des pubalgies.

 

 

 

L’anatomie est fondamentale pour connaître la cause de la douleur. C’est seulement en connaissant la position des muscles ou des nerfs et leur action, qu’on peut comprendre d’où les symptômes partent. On peut ainsi travailler sur la cause de la douleur sans perdre du temps. Également nommé pelvis ou ceinture pelvienne, est un anneau osseux formé par trois éléments : le sacrum les deux os iliaque, le coccyx. L’ensemble reçoit le tronc et donc le poids de la partie supérieure du corps. Mais c’est aussi le lieu par lequel les fémurs s’articulent avec le tronc. Cette particularité fait du Bassin un élément de transmission des pressions. La pression due au poids du corps et contre-pressions venant du sol par les membres inférieurs.