Posez nous votre question

 

Le psoas, un muscle massif

Le psoas est un muscle massif qui influence énormément le corps. C’est d’ailleurs le seul muscle à relier la colonne vertébrale et les jambes. On lui donne parfois le surnom de « muscle de l’âme » car il entretient une relation particulière avec le système squelettique, le diaphragme, les organes et le système nerveux. Le psoas est d’ailleurs intimement relié à nos réactions face à des événements stressants, ce qui en fait un élément clé dans certaines approches thérapeutiques du corps.

 

Dysfonctionnement

Un dysfonctionnement du psoas peut contribuer à différentes conditions physiques dont notamment :
·         dysfonctionnement du plancher pelvien;
·         douleurs au bas de dos, aux hanches, aux genoux et aux joints sacro-iliaques;
·         inégalités dans la longueur des jambes;
·         douleurs menstruelles;
·         problèmes de digestion; ainsi que
·         débalancements émotionnels.

 

 

En fait, un psoas trop contracté peut créer une hyperlordose ou un débalancement gauche-droite et affecter l’alignement du corps entier. D’ailleurs, quand on mentionne un dysfonctionnement de ce muscle, on réfère souvent au muscle qui serait trop contracté. À noter que nous avons en fait deux psoas (un de chaque côté). Il peut donc être trop contracté d’un seul côté créant ainsi un débalancement pouvant se répercuter jusque dans le cou. Il peut aussi être trop contracté des deux côtés à la fois, ce qui pourrait avoir comme effet un bas de dos très cambré (hyperlordose).

Un accident, des expériences traumatiques ou encore des habitudes (comme une simple posture assise, par exemple) sont tous des facteurs qui peuvent mener à un psoas trop tendu. Si le psoas est trop contracté, il faudra le relâcher avant de l’étirer.